Le sport en entreprise

Faire du sport sur son lieu de travail est devenu une pratique en vogue. Plus que jamais, ce que l’on qualifie communément de « sport en entreprise » apparaît comme un antidote permettant de réconcilier performance et santé au travail. Ce phénomène prend racine dans le 19°siècle et s’organise désormais en un véritable marché composé d’un pluralité d’acteurs.

Les deux mondes du sport et de l’entreprise se sont rapprochés depuis quelques années parce que « faire du sport un enjeu pour la France » est une ambition légitime et partagée par les deux acteurs.

L’impact positif de la pratique d’activités physiques et sportives en entreprise sur la performance globale de celle-ci est aujourd’hui en passe d’être

reconnu. Développer la pratique d’activités physiques, faire du sport un choix, placé sous le signe de la volonté et de l’adhésion du chef d’entreprise comme des salariés, peut constituer un nouvel outil managérial à même de réinscrire l’Homme au coeur du projet de l’entreprise.

Parce que le sport apprend l’esprit d’équipe, l’échange, le partage, la réussite, l’objectif en commun mais aussi l’accomplissement individuel, il peut donner du sens et responsabiliser les salariés.

Parce que le sport peut apporter de l’émotion, de l’énergie, de l’innovation, il peut s’intégrer dans un mode de management attentif au développement professionnel de chacun.

Parce que le sport permet d’oser, qu’il apprend la remise en question, à analyser ses échecs mais aussi ses victoires, il peut inciter à la reconnaissance du courage dans l’entreprise, à la prise d’initiative et au droit à l’erreur. Pour toutes ces raisons, j’encourage le plus grand nombre de dirigeants à faire entrer le sport dans leur entreprise.



A lire également